ACTEOS ACCUEILLE LE DÉJEUNER DES DIRIGEANTS & CRÉATEURS DE LOGICIELS NORD DE FRANCE ORGANISÉ PAR EY ET LE SYNTEC

/ Communiqué de Presse / ACTEOS ACCUEILLE LE DÉJEUNER DES DIRIGEANTS & CRÉATEURS DE LOGICIELS NORD DE FRANCE ORGANISÉ PAR EY ET LE SYNTEC
Acteos (NYSE Euronext Compartiment C), le 15 novembre 2017 - L’éditeur et intégrateur de logiciels SCM, accueille la 13e édition du déjeuner des Dirigeants Éditeurs et Créateurs de Logiciels Nord de France, organisée par le cabinet d’Audit EY et le Syntec Numérique (syndicat professionnel du numérique), dans son siège français de Roubaix, le 22 novembre prochain.

Un déjeuner qui se tiendra en présence de Violaine Terreaux, Business France à Düsseldorf, Régis Wallet, Chambre de Commerce Française en Allemagne de Sarrebruck et Joseph Felfeli, dirigeant et fondateur d’Acteos, pour ne citer qu’eux. Compte tenu de la position historique et stratégique d’Acteos en Allemagne, les débats porteront sur : « Comment s’implanter en Allemagne ou faire des affaires avec les Allemands ? »

CPActeosErnstandYoungevent

L’EXPÉRIENCE ALLEMANDE

EY et le Syntec Numérique ont, cette année, voulu organiser leur déjeuner des Dirigeants Éditeurs et Créateurs de Logiciels Nord de France, au siège d’Acteos, à Roubaix (Hauts-de-France). Un choix qui se justifie par l’histoire du groupe et, la bonne santé de ses activités commerciales sur les territoires français et allemand.

Pour rappel, Acteos, depuis sa création en 1986, et compte tenu du parcours personnel de son président et fondateur Joseph Felfeli, a toujours tenu à conserver des liens commerciaux et technologiques forts avec les deux rives du Rhin. Joseph Felfeli prendra d’ailleurs la parole, pour apporter un témoignage : il reviendra, entre autres faits, sur les relations commerciales et sur l’attachement d’Acteos à l’Allemagne.

« Le marché allemand, pour les éditeurs de logiciels, est presque deux fois plus grand que le français : c’est une opportunité, mais c’est aussi un risque car, il ne se travaille pas comme le marché domestique. Il ne faut pas oublier la différence culturelle entre les deux pays, rappelle Joseph Felfeli. Lorsque je suis rentré d’Allemagne il y a 30 ans, on m’a demandé : toi qui y a vécu si longtemps, peux-tu nous éclairer sur la différence entre l’Allemagne et la France ? Ma réponse fut spontanée : en Allemagne on fonctionne et en France on vit ! », poursuit Joseph Felfeli.

Et le président et fondateur d’Acteos d’expliquer : « évidemment c’est brutal car, en Allemagne on vit et en France on fonctionne aussi, mais c’est la question du positionnement du curseur. En France on crée, on innove, mais on arrive rarement à passer à l’industrialisation. En Allemagne, on innove peu mais on industrialise et on exporte. Ceci explique aussi que les PME grossissent et se développent outre-Rhin, alors qu’en France peu de PME passent le cap.
Bref deux peuples, deux visions de la vie et du monde qui se complètent ; et qui peuvent être un atout considérable pour le développement de nos entreprises, quand on arrive à conjuguer nos talents », termine Joseph Felfeli.

TRAVAILLER AVEC L’ALLEMAGNE

En détail, il s’agira, lors de cet événement, d’apporter des éléments de réponse sur la façon de s’implanter outre-Rhin et d’y développer une activé. Chacune des personnalités présentes : Violaine Terreaux, Business France à Düsseldorf, Régis Wallet, Chambre de Commerce Française en Allemagne de Sarrebruck et Joseph Felfeli, dirigeant et fondateur d’Acteos, partageront leurs expériences et bonnes pratiques pour une expérience réussie en Allemagne.

Chacun des intervenants tiendra compte ou énoncera les différences de comportement dans les affaires entre les deux pays : les erreurs à ne pas commettre, la prospection et la négociation commerciale, la gestion des équipes, la motivation des dirigeants et des commerciaux, etc.

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter