Communiqué de presse

/ Communiqué de Presse / Acteos mesure la performance et la qualité du code de ses logiciels
ACTEOS, éditeur de progiciels d’optimisation des flux logistiques annonce avoir mis en place un programme interne visant à mesurer, à améliorer les performances et la qualité du code de ses logiciels. A ce jour, ACTEOS est l’un des seuls éditeurs à avoir mené, en partenariat avec IBM, un benchmark de très grande envergure de ses solutions. ACTEOS a poursuivi cette démarche qualité en mandatant la société CAST pour réaliser un audit complet des codes applicatifs de ses solutions et l’a étendu cette année à l’ensemble de son offre logiciel afin d’en valider et garantir la performance à ses clients actuels et prospects.

Cette démarche, entamée depuis fin 2009, a pour objectif de connaître tant les performances que les limites d’usage de ses solutions de Supply Chain Management dans un environnement de simulation avancé.

La validation des conditions de tests a nécessité plus de 3 mois de préparation et une équipe d’une dizaine de personnes pour aboutir à la mise au point de simulateurs poussés reproduisant l’environnement réel et les typologies d’utilisateurs des produits ACTEOS composés.

Les résultats des nombreux tests exécutés, ont démontré une performance et une stabilité maîtrisée des produits ACTEOS jusqu’à des limites très élevées (centaines de milliers de commandes mensuelles, d’articles et de colis) avec des temps de réponse de l’ordre de la milliseconde dans 99% des cas.

Une démarche différenciante

Dans l’univers de l’édition logicielle, il est fréquent de voir des projets informatiques nécessiter des serveurs complémentaires achetés en urgence dans les premiers mois de mise en production pour pallier à des technologies inadaptées ou un sous-dimensionnement du parc informatique.

Un logiciel peut être vendu au même prix que son concurrent, mais avoir un coût total de possession (maintenance, serveurs, matériel, formation complémentaire, ressources IT, licences tierces, support, mises à jour) triple sur quelques années. Le coût du projet initial peut même devenir le dessus de l’iceberg et exploser au-delà de certains seuils de charge (nombre d’utilisateurs, nombre de commandes traitées chaque jour), la rentabilité du projet sera largement dégradée, voire annulée.

Valider et garantir la performance d’une solution est dès lors un acte de différenciation majeur pour les clients dont le coût total de possession (TCO) et le ROI sont devenus des problématiques fondamentales dans le choix d’une solution logicielle.

C’est pourquoi ACTEOS a souhaité mettre en place cette démarche afin d’offrir à ses clients, prospects et partenaires une véritable transparence. Par ce biais, le Groupe souhaite également apporter à ses clients un éclairage sur les bonnes approches et les aider à se poser les bonnes questions : Quelles conséquences sur le logiciel en cas d’un doublement de la capacité (entrepôt, réseau de transport, points de vente) d’une installation à l’étranger ? Les solutions logicielles suivront-elles ? Faudra-t’il doubler la puissance informatique ? Les coûts de maintenance ? Les performances vont-elles s’effondrer ? Dans l’affirmative, les clients sont en droit d’attendre des preuves.

Une performance qui s’étend à la qualité logicielle

Le coût total d’un logiciel est aussi lié à la manière dont il a été développé. Il n’est pas rare, de trouver un code informatique qu’on qualifie de « plat de spaghettis » quand on s’y intéresse.

Une simple rénovation du design ou de l’interface ne suffisent pas à changer en profondeur une application. Ce type d’approche séduit en avant-vente mais rend impossible l’évolution (architecture, SOA) et la maintenabilité du système à moyen et long terme.

C’est dans cet esprit qu’Acteos a fait auditer les codes applicatifs de ses solutions par CAST, un expert indépendant de la qualité logicielle.

salle_de_travail

Ci-dessus, l’environnement ayant permis de simuler plusieurs milliers d’utilisateurs et de transactions simultanées.

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter