La gestion des approvisionnements au cœur de l’activité

/ Blog / La gestion des approvisionnements au cœur de l’activité
Commençons par une définition très simple de ce en quoi consiste l’approvisionnement.

Il s’agit pour une entreprise d’acheter des marchandises, qui peuvent être des matières premières, des pièces ou des produits finis, afin de les stocker, de les transformer ou de les vendre à ses clients.

Supply Chain Management - Gestion des approvisionnements - Acteos

Une opportunité pour réduire les coûts

Les approvisionnements constituent une part importante du coût de revient d’un produit, elle peut s’élever jusqu’à 50 % voire bien plus dans certains secteurs d’activité. Voilà qui permet de comprendre pourquoi ce que les anglo-saxons appellent le Procurement Management revêt tant d’importance. Jusqu’à il y a quelques années, les entreprises se basaient essentiellement sur l’historique de leur activité pour tenter de piloter leurs approvisionnements au plus juste. Cela leur a parfois valu de sérieuses déconvenues se traduisant par un résultat financier en baisse pour cause de stock mal maîtrisé, dans un sens comme dans l’autre. En effet un surstock a forcément un impact lourd sur le compte de résultat tandis qu’un stock trop restreint peut avoir des conséquences dramatiques sur la chaîne de production ou entraîner des ruptures de livraison auprès de clients ce qui va dégrader l’image de marque et générer un manque à gagner. Heureusement, les systèmes d’information modernes de type APS logistique permettent désormais d’optimiser la gestion des approvisionnements pour faire face à des marchés qui sont toujours plus volatiles.

La révolution du Big Data

Les entreprises qui se sont dotées de systèmes performants d’analyse du Big Data ont toutes les chances de mieux s’en tirer que leurs concurrentes. Elles vont en effet appuyer leur gestion des approvisionnements sur davantage de paramètres dont certains en temps réel. Les consommateurs dont les comportements sont étudiés en permanence deviennent les acteurs centraux de la stratégie d’approvisionnement. C’est particulièrement évident pour les sites marchands qui ont tout intérêt à prendre en compte de façon systématique l’évolution de la demande et des tendances du marché pour gérer les commandes avec précision et réactivité.

Les KPI appliqués à la gestion d’approvisionnement

Paramétrer des indicateurs fiables et pertinents, les fameux Key Performance Indicators, fait partie des priorités pour mettre en place une gestion globale performante de la chaîne logistique. Parmi les données utiles au pilotage des approvisionnements, on retrouve notamment l’évolution du stock, le taux de rupture et le taux de modifications des commandes par les managers. Un outil informatique efficace permettra aussi de calculer un indice global de qualité de la prévision, l’objectif final étant bien entendu de réduire le capital immobilisé et de faire progresser les marges.

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter