La RFID, un atout technologique pour le supply chain management ?

/ Blog / La RFID, un atout technologique pour le supply chain management ?
Print

La radio-identification ou RFID (Radio Fréquency Identification) est une méthode issue de l’aéronautique qui est destinée à mémoriser et récupérer des données à distance grâce à des marqueurs appelés « radio-étiquettes ». Développée à la fin des années 40 afin de répondre à une problématique d’identification des appareils circulants dans l’espace aérien, cette technologie a ensuite été utilisée par les militaires avant de faire son apparition dans le domaine du pilotage de la chaîne logistique il y a maintenant une dizaine d’années.

Malgré un coût élevé et la nécessité d’une adaptation technique des processus non négligeable, on constate aujourd’hui, grâce à de nombreux retours d’expérience, des gains non négligeables pour les entreprises ayant décidé d’inclure la RFID dans leur solution logistique.

Pourquoi l’univers de la logistique s’intéresse à la RFID

Standardisée dans les années 90, la RFID est une « technologie d’identification automatique qui utilise le rayonnement radiofréquence pour identifier les objets porteurs d’étiquettes lorsqu’ils passent à proximité d’un interrogateur » (Source Centre national de la RFID). Pour faire plus simple, la RFID permet de stocker une information dans une puce électromagnétique. Ensuite cette puce pourra être interrogée à l’aide d’un terminal radiofréquence (on parle alors de puce passive) ou sera à même de communiquer ses informations (on parle dans ce cas de puce active). A l’ère du Big Data, on imagine aisément l’intérêt de pouvoir suivre avec précision des flux de matières ou de produits dans de nombreux domaines tels que l’industrie, le secteur pharmaceutique, les bibliothèques, la logistique ou la grande distribution…

Quelles applications dans le domaine de la Supply Chain ?

Bien que posant certaines contraintes techniques du point de vue de l’intégration dans les logiciels de logistique, la RFID permet de travailler sur les aspects suivants de la Supply Chain :

Print

La visibilité des flux logistiques :

Acquisition de données en temps réel ou à des points-clés de la Supply Chain.

L’amélioration du pilotage de l’entrepôt :

Connaissance en temps réel de l’emplacement, amélioration du taux de fiabilité des stocks grâce une « communication » automatique avec la puce active. Nettement plus efficace que le classique travail de recherche / comptage de l’opérateur avec de simples codes-barres.

La réduction des coûts d’inventaires :

Les procédures d’inventaires gagnent en rapidité et en fiabilité.

La traçabilité :

Connaissance en temps réel du positionnement des articles équipés de puces qui sont stockés ou qui transitent dans l’entrepôt. La RFID se met au service du Warehouse Management.

L’amélioration de la productivité :

Identification plus rapide (pas d’étape de scanning d’un code-barres), réduction des opérations de comptage des articles et potentiel d’optimisation de tâches à faible valeur ajoutée (ex : aiguillage d’article sur une machine de tri).

La réduction du risque d’erreur :

La lecture de puce permet d’éviter des erreurs de tri et garantit l’exactitude de la donnée.

Quelques exemples de déploiement de la RFID

Dès 2010, la célèbre maison de champagne G.H. MUMM a choisi de se tourner vers la RFID afin d’assurer une meilleure traçabilité de ses produits. On peut également citer la société SCPANOR qui n’est autre que la centrale d’approvisionnement des hypermarchés et des Drives E.Leclerc qui ravitaille à elle seule tous les magasins du nord de l’Île-de-France.. Acteos accompagne ses équipes dans la modernisation de ses outils logistiques depuis 2011. Et le recours à la technologie RFID s’est imposé comme une évidence quant à l’optimisation du contrôle de chargement des produits. La phase de test qui est actuellement menée par les experts Acteos a déjà abouti à la mise en place d’un nouveau process de préparation qui vise à garantir aux magasins une quantité de stocks parfaitement adaptée à leurs besoins tout en leur permettant de gagner en productivité.

L’avenir du Supply Chain Management lié à la RFID

Avec la volatilité de l’économie mondiale et le besoin toujours plus marqué d’accroître sa visibilité afin d’améliorer son efficacité opérationnelle, la RFID n’en est certainement qu’à ses débuts et devrait bientôt envahir l’univers de la chaîne logistique. Et lorsque l’on observe le développement ultra rapide de l’Internet des objets, on s’imagine que de nombreuses révolutions risquent d’arriver bien plus vite que prévu !

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter