Le supply chain management et l’évolution du e-commerce

/ Blog / Le supply chain management et l’évolution du e-commerce

Dans tous les secteurs en plein essor, les entreprises qui souhaitent pérenniser leur activité doivent s’efforcer de faire évoluer régulièrement leur stratégie pour suivre les modifications de comportement de leurs clients. Depuis plusieurs années les ventes en ligne ne cessent d’augmenter fortement (+11 % en 2014 par rapport à 2013). Le marché du e-commerce représente 57 milliards d’euro dépensés, plaçant la France au 3e rang du classement E-Commerce Europe. Suite à ce boom des ventes sur Internet, les acteurs du commerce électronique se trouvent aujourd’hui face à un double défi. Le premier consiste à renforcer la qualité des services offerts aux e-shoppers qui sont de plus en plus exigeants. L’autre aspect primordial est la mise en place d’une solution logistique efficace, cela comprend la gestion des stocks et des approvisionnements ainsi que celle des livraisons et des retours.

 

E-commerce et Supply Chain - Acteos

L’impact des évolutions du e-commerce sur la chaîne logistique

Multicanal, cross-canal, omni-canal… On parle de plus en plus de ces concepts. Ils font référence à la multiplication des canaux de distribution et à leur interaction. Pour de nombreux pure players il n’est donc plus question de se contenter de collecter des commandes en ligne pour les expédier directement au domicile du client. Ce dernier peut acheter aussi bien en magasin que sur le web et désirer récupérer son colis dans un point relais ou directement dans sa boîte aux lettres. Cela implique une réorganisation en profondeur de la chaîne logistique dans sa globalité, ce que l’on appelle le SCM planning.

E-commerce et Supply Chain Management - Acteos

La gestion des stocks ou comment trouver l’équilibre entre réactivité et rentabilité

Afin de préserver des marges aussi importantes que possible, de nombreuses sociétés e-commerce cherchent à réduire leur stock tout en maintenant une excellente réactivité et des délais de livraison attractifs, ce dernier paramètre faisant évidemment partie des KPI logistiques stratégiques. Plus le volume des ventes est important, plus la gestion des stocks est délicate. La vente en ligne permet aux internautes d’acheter 24h / 24 et de n’importe quel endroit de France, augmentant ainsi considérablement le nombre de commandes. Mais le recours à des logiciels APS logistique parfaitement paramétrés permet d’atteindre ces objectifs. Ces outils viennent en complément des ERP classiques et permettent de planifier l’activité de façon plus proche de la réalité, ils apportent un supplément de souplesse qui faisait jusqu’alors défaut à des progiciels de gestion figés.

La gestion des livraisons

Les clients du web achètent différemment, souhaitent être livrés le plus vite possible… Et à l’endroit de leur choix ! Les dernières études nous montrent en effet que 58 % des e-shoppers français privilégient la livraison en point relais. Il devient donc indispensable de s’équiper d’une solution de Transport Management System spécifique pour bénéficier d’un tableau de bord logistique capable de restituer de façon claire et simple la complexité du suivi et de la gestion des transports. Car si dans le commerce traditionnel le client va à la marchandise avec l’e-commerce les distances augmentent, car le produit va au consommateur engendrant une inversion du flux physique sur la partie logistique aval.

Le Warehouse Management System, pour un entrepôt performant

Au cœur de l’activité d’e-commerce se trouve évidemment l’entrepôt, cette plate-forme qui requiert une organisation sans failles pour répondre à ces nouveaux défis que la vente en ligne propose aux e-commerçants. Une boutique aura beau proposer des produits recherchés à des tarifs attractifs, elle ne pourra s’imposer à terme sans une parfaite gestion des différents flux liés à l’approvisionnement, au stockage, à la préparation des commandes et à leur expédition. Il en va de la réactivité de l’entreprise face à ses clients et dans ce domaine les approximations ont rapidement de fâcheuses conséquences sur l’image de marque d’une boutique en ligne. Les WMS de plus en plus élaborés et perfectionnés permettent de catégoriser, regrouper et organiser les commandes afin d’améliorer les niveaux de productivité et de rentabilité face à cette augmentation des ventes en ligne.

Quel supply chain management pour demain ?

Pour la plupart des experts, l’exemple vient des anglo-saxons qui ont une légère longueur d’avance sur les français. Outre la prise en compte indispensable des problématiques propres au développement durable dans les process (green supply chain), l’avenir se joue sur la capacité à traiter les informations ou big data, et à les partager efficacement avec les différents interlocuteurs que sont les fournisseurs, les consommateurs et les opérateurs logistiques.

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter