Le groupe coopératif Maïsadour

/ Case Study / Le groupe coopératif Maïsadour

Le groupe Delpeyrat et sa multitude de produits

En 1890, Pierre Delpeyrat se lance dans la préparation, la conservation et la diffusion de la truffe noire. Pour mettre en valeur ce produit typique du Périgord il décide d’acquérir également un savoir-faire dans la préparation de toutes les autres spécialités de la région, le foie gras, les confits, les pâtés, les plats cuisinés, etc. Un siècle plus tard, la société s’installe dans les Landes et devient une référence des produits du Sud-Ouest. Acquise par le groupe coopératif Maïsadour en 1998, et au gré des fusions et acquisitions, Delpeyrat est aujourd’hui connue pour son foie gras et son jambon de Bayonne. Avec le rachat en 2012 de la saumonerie Saint Férréol, à Brioude en Haute Loire, le groupe attaque un nouveau marché sous le signe « charte de qualité Delpeyrat ». Le chiffre d’affaires du groupe est de 440 millions d’euros.

Maïsadour se dote d’un nouveau TMS

Pour Claude Bouillard, directeur logistique du groupe Delpeyrat, racheté par le groupe coopératif Maïsadour en 1998, la question des transports est sensible. Il s’agit d’un poste de plusieurs millions d’euros. L’importance et la variabilité des coûts qui y sont liés ont convaincu le spécialiste des foies gras et des jambons secs du Sud-Ouest d’améliorer sa gestion des transports.

readmore-07 Obtenir le témoignage complet

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter