Comment les objets connectés vont révolutionner la Supply Chain

/ Blog / Comment les objets connectés vont révolutionner la Supply Chain

Objets connectés (IoT) et Supply Chain - Acteos Lorsque l’on fait une brève recherche sur Internet concernant le développement des objets connectés et son impact sur la chaîne logistique, on accède invariablement à une statistique qui en dit long sur les changements que nous nous apprêtons à vivre avec le développement extrêmement rapide de l’Internet des Objets (ou IoT – Internet of Things). On apprend en effet grâce à un article de la ‘Digital Transformation Review’ que d’ici 2020, entre 26 et 80 milliards d’objets seront connectés et que 40% de l’ensemble des données proviendront de machines se parlant entre elles.

Quels enjeux pour la chaîne logistique ?

Pour de nombreux observateurs du monde de la logistique, l’arrivée massive de l’IoT au cœur de la Supply Chain va bouleverser les processus. Cette révolution devrait constituer pour les entreprises qui sauront s’adapter une source de différentiation concurrentielle et une importante opportunité de croissance. L’utilisation des objets connectés permet déjà à certains précurseurs d’améliorer l’agilité de leur chaîne logistique, de réduire les coûts d’opération ou d’accroître leur qualité de service…

Accroître la visibilité sur l’ensemble de la Supply Chain

Ce que l’Internet des Objets propose aux managers de la chaîne logistique, c’est tout simplement de piloter en temps réel. Et c’est déjà le cas pour les plus audacieux qui ont développé des solutions ayant recours à des balises RFID. Chaque puce permet d’effectuer un tracking et ainsi d’optimiser la prise de décision concernant la gestion des flux physiques de produits. Cette technologie qui tend à se répandre dans l’industrie textile va notamment bouleverser la gestion des stocks comme nous le prouve le groupe espagnol ZARA.

Comment Zara a divisé son coût d’inventaire par huit

L’enseigne ZARA a mis en place sur 700 points de vente une solution innovante de microprocesseurs qui sont fixés sur les systèmes d’alarme des vêtements. Chaque article peut ainsi être suivi à tout moment depuis son lieu de fabrication jusqu’à la boutique où il sera stocké et vendu. Cette technologie est couplée avec une solution logistique d’inventaire qui permet de simplifier le contrôle des stocks, d’optimiser les inventaires et bien entendu d’améliorer le réapprovisionnement qui peut se faire de façon automatisée et beaucoup plus rapide. Avec les vêtements connectés, non seulement la Supply Chain de ZARA gagne en efficacité, mais elle améliore aussi le service au client.

Chaque objet connecté enregistre son propre cycle de vie

A l’ère du Big Data, on cherche à enregistrer toujours plus d’informations pour aller plus vite, être plus rentable et gagner des clients. L’objet connecté s’inscrit dans cette logique puisqu’il est capable d’emmagasiner de nombreux paramètres et de les communiquer à tout instant. Lieu de fabrication, date d’expédition, temps de transport, température et humidité du lieu de stockage… Il pourrait aussi chambouler l’expérience de l’utilisateur final en permettant à l’entreprise de mieux communiquer, d’appréhender avec précision ses besoins, voire même de les anticiper.

La bouteille de whisky connectée de Johnny Walker

Le groupe Diageo, qui détient la marque de whisky Johnnie Walker, a récemment présenté un projet de bouteille qui communique grâce à une étiquette d’un nouveau genre développée par la société suédoise Thinfilm. Premier avantage, une traçabilité en temps réel à toutes les étapes de la Supply Chain. Mais cela va bien plus loin puisque cette étiquette va aussi communiquer des informations au consommateur via son smartphone telles que des conseils de dégustation ou des opérations promotionnelles. Diageo y voit une opportunité de maîtriser avec une grande finesse les habitudes de consommation de ses clients. Ce système constituera enfin une arme redoutable contre la contrefaçon puisque chaque acheteur sera à même de contrôler l’authenticité de sa bouteille de whisky préférée.

L’objet connecté devient objet intelligent

Et si l’objet lui-même gérait à la place de l’utilisateur ses petits problèmes de maintenance, se chargeait de contacter un service de réparation en cas de défaillance technique ou commandait automatiquement les consommables avant épuisement du stock ? Il y a fort à parier que dans un avenir proche il sera de plus en plus difficile de dissocier le produit des services qui lui sont associés, ils formeront un tout qui pourrait faciliter la vie des consommateurs mais aussi celle des managers Supply Chain.

IoT et Supply Chain, une révolution qui ne fait que débuter

Il ne fait plus aucun doute que la transformation digitale de la Supply Chain est en marche et que l’avènement des objets connectés ne va faire qu’accélérer le phénomène. Les entreprises vont bénéficier de volumes de données toujours plus importants, il leur faudra donc s’équiper de logiciels logistiques capables de les exploiter et de décupler l’efficacité de la gestion de la chaîne logistique.

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter