Same-day Delivery : La livraison le jour même, nouveau cheval de bataille des e-commerçants !

/ Blog / Same-day Delivery : La livraison le jour même, nouveau cheval de bataille des e-commerçants !

Comme souvent, les dernières grandes tendances en matière de Customer Relationship Management, ce que l’on appelle chez nous la gestion de la relation client, nous viennent des USA où les grands groupes du e-commerce redoublent d’efforts pour renforcer leurs parts de marché et fidéliser leurs clients en leur proposant toujours plus de services. Il est donc intéressant de se pencher sur une étude réalisée en mars 2016 par la société de webmarketing Dotcom Distribution que l’on peut résumer en une phrase : les e-acheteurs américains sont prêts à payer plus pour être livré le jour même lorsqu’ils en ressentent le besoin. Pour donner du poids à ce résultat, l’étude précise que 90% des sondés affirment que leur choix de se tourner vers tel ou tel e-commerçant est influencé par les possibilités en matière de délai de livraison.

same-day-delivery

Livraison en 24 h, livraison le jour même : les e-commerçants se lancent dans la course au délai de livraison le plus court

Côté français, cela fait bien longtemps que tous les grands acteurs du e-commerce ont intégré le fait que leurs clients apprécient d’avoir le choix des options de livraison pour un service toujours plus rapide et toujours plus personnalisé. On sait que si la livraison avait lieu le jour même, 1 personne sur 4 n’abandonnerait pas son panier. On peut ajouter qu’1 personne sur 3 aimerait se faire livrer le jour même. Posez cette question à le 23 décembre, à 2 jours de Noël et vous ne serez pas étonnés d’apprendre que 3 personnes sur 3 aimeraient alors se faire livrer le jour même. On comprend alors mieux le récent boom de la livraison express qui tend à se transformer en livraison en 24 heures, voire même pour les plus ambitieux en livraison le jour même, ce que les anglo-saxons ont baptisé same-day delivery.

Les e-marchands ont encore du chemin à parcourir

Si l’on observe de plus en plus d’initiatives dans le sens d’une accélération de la livraison, il faut tout de même relativiser la situation actuelle. La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a en effet mené une étude de grande envergure qui a pris en compte environ 40 millions de colis chez près d’un millier d’e-marchands. Le résultat est sans appel puisque le délai moyen de livraison constaté est légèrement supérieur à 5 jours.

Mais que font les grands noms du e-commerce en matière de délai de livraison ?

Ils investissent conjointement dans des outils de pilotage de la chaîne logistique et dans des solutions logicielles toujours plus complexes afin de réduire les freins à l’achat que sont les délais ou les frais de livraison trop importants. Quand Cdiscount inaugure un nouvel entrepôt ultramoderne de 40.000 m² à quelques encablures de Paris avec l’objectif avoué de livrer plus rapidement ses clients, Amazon lance auprès de ses abonnés Premium son offre de livraison le soir même pour les commandes passées avant 14 heures. Nous n’en sommes qu’au début et il y a fort à parier que dans un futur très proche la livraison en quelques heures se sera imposée comme un standard du service e-commerce, au moins pour les poids lourds du secteur.

Quand la livraison express ne suffit plus…

Et si la livraison express qui a tant fait couler d’encre faisait déjà partie du passé ? C’est un constat que font de nombreux observateurs qui s’accordent à dire que l’enjeu actuel réside dans la logistique du dernier kilomètre.

L’exemple de Deliver.ee

deliveree_banner1

Cette start-up française innove en proposant un service de livraison locale via un réseau de coursiers et dessert déjà plus de 2.000 villes en Europe. Et pour preuve de la pertinence de son offre, elle compte déjà parmi ses clients des groupes comme Nike, le BHV, La Fnac ou The Kooples.

Source : https://www.emarketer.com/Article/Most-US-Digital-Buyers-Would-Pay-Same-Day-DeliveryIf-They-Need/1014548

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter