La traçabilité des produits, une problématique majeure pour le pilotage de la chaîne logistique

/ Blog / La traçabilité des produits, une problématique majeure pour le pilotage de la chaîne logistique

Produits frais, médicaments, boissons, conserves… Il existe aujourd’hui dans les entrepôts logistiques en France de nombreux produits stockés qui sont soumis à des réglementations drastiques en matière de traçabilité des DLC (Date Limite de Consommation) ou DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale). De plus, nous assistons à une complexification des chaînes d’approvisionnement depuis maintenant de nombreuses années… Tout cela n’est pas sans poser des problèmes aux entreprises traitant ces typologies de denrées, mais heureusement des éditeurs comme Acteos proposent des solutions logistiques répondant à ces besoins bien spécifiques.

Traçabilité, quelles obligations vis-à-vis de la loi ?

Print

Depuis le scandale de la « vache folle » une réglementation a vu le jour par le biais du règlement communautaire 178/2002 entré en application le 1er janvier 2005. La principale finalité de ce texte est d’obliger à une plus grande rigueur les entreprises et les acteurs du secteur en abordant notamment les problématiques de la capacité de suivi physique et informatique via les Enterprise ressource planning des articles du sourcing jusqu’au client final.

Ce texte indique que « toute société, même celle possédant un excellent système de gestion de la qualité, peut être un jour confrontée à un problème de sécurité alimentaire et par conséquent à un rappel obligatoire d’un produit potentiellement dangereux pour la santé des consommateurs. Ceci peut être le résultat d’un emballage défectueux, d’un défaut de conservation, d’un problème en production ou au stockage, d’un problème avec une matière première et encore mille autres raisons. Dans ce cas, il faut que la société en question puisse réagir rapidement afin d’éviter la consommation des produits incriminés. C’est pourquoi il est essentiel que des procédures soient planifiées préalablement pour permettre une réaction rapide et professionnelle en cas d’incident alimentaire ».

En d’autres termes, aujourd’hui les entreprises doivent se doter de moyens technologiques pour assurer traçabilité et réactivité tout au long de leur supply chain, car en cas de défaillance dans la gestion des approvisionnements, les sanctions financières tout autant que les dégâts sur l’image de marque sont élevés.

Des solutions logistiques taillées pour répondre aux besoins du marché

La problématique de la traçabilité a été prise à bras le corps par les éditeurs d’ERP tout autant que par des acteurs du monde de la supply chain. Un exemple concret est le standard de traçabilité GS1 qui œuvre sur tout un segment « identification des articles et connaissances des informations relatives à celui-ci » via le déploiement de « normes » et « standards » internationaux.

Mais avant de pouvoir appliquer ces normes ou standards, il faut un logiciel logistique capable de gérer les données permettant justement d’assurer cette traçabilité. La solution Warehouse Management System d’Acteos va par exemple vous permettre d’utiliser différentes fonctionnalités développées pour répondre à cette problématique.

Tout commence avec le warehouse management et les réceptions

Print

Chaque jour les entrepôts reçoivent des cargaisons entières de marchandises qui peuvent avoir été produites à des dates différentes ou par des fournisseurs différents (dans le cas par exemple de sourcing multifournisseur sur un SKU donné).

Il va donc être primordial d’identifier les lots de marchandises différentes de manière à pouvoir les tracer et identifier les DLC / DLUO propres à chaque lot. Vous aurez ainsi de la visibilité sur les provenances de marchandises ce qui vous rendra la tâche plus aisée dans votre gestion du quotidien.

Pour revenir sur l’aspect technologique, cette identification pourra se faire soit par l’utilisation de puces RFID, soit par l’ajout d’informations lors du scan du code à barres des lots en réception. Vous pourrez ainsi rentrer la DLC correspondant à un lot scanné. Cette donnée suivra ensuite la marchandise tout au long de sa vie au sein de l’entrepôt.

Le stockage, point clé du contrôle des DLC/DLUO

Une fois rentrée dans l’entrepôt, la marchandise va bien souvent attendre quelques jours voire quelques semaines dans des rayonnages. En fonction des éléments saisis en réception, le système WMS va vous permettre de suivre les DLC/DLUO de vos lots et par exemple d’assurer une sortie en FEFO (First Expired, First Out) de vos stocks. Ce type de prélèvement vous permettra de limiter le risque de vous retrouver avec de la marchandise impropre à la consommation.

De plus, dans le cas d’un audit ou d’une recherche, vous aurez la possibilité d’interroger vos stocks et de gérer correctement d’éventuelles sorties liées à des lots défectueux.

Aujourd’hui, et de plus en plus dans les années à venir, la gestion de la chaine logistique va continuer à se complexifier. Il devient donc impératif pour une entreprise de maîtriser les DLC/DLUO de son stock !

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter